Joconde_refonte

 

Alors comme ça, vous faire ou refaire votre site internet? Vous y pensez depuis un moment et vous souhaitez optimiser votre stratégie marketing sur internet. Néanmoins, comme une grande majorité de PME, vous ne savez simplement pas comment vous y prendre et la simple idée de ce chantier vous décourage. Vous ne savez pas par quel bout le prendre, par où commencer, quelles sont les étapes et comment arriver au résultat que vous attendez.
En professionnelles du marketing très habituées à ce type de missions, nous vous proposons une liste de 5 questions à vous poser avant de faire ou refaire votre site internet. Prenez le temps d’y répondre, cela vous permettra d’avoir les idées bien plus claires.

1. Refaire un site web ?

Avant de se lancer, mieux vaut se poser la question. Cela revient à vous fixer des objectifs.
• Développer la notoriété
• Présenter vos produits
• Développer un service de vente en ligne
• Diminuer le nombre d’appels téléphoniques de demandes d’informations
• Rediriger les visiteurs vers d’autres sites web
• Développer les ventes à l’étranger (avec un site multilingue)
Bref, mieux vaut savoir ce que vous voulez « en retirer » avant de vous lancer, car cela vous permettra de vérifier en cours de route que vous êtes dans la bonne direction.

2. Quels sont mes besoins ?

Maintenant que vous savez pourquoi vous voulez avoir un site web ou refaire votre site web, demandez-vous ce qu’il vous faut comme outil et fonctionnalités pour que ce site réponde à vos attentes. C’est une partie critique de votre démarche alors prenez le temps de la réflexion et n’hésitez pas à impliquer votre équipe. Quelques exemples d’outils ou fonctionnalités dont vous pourriez avoir besoin :
• Un site multilingue qui permet donc de gérer plusieurs langues
• Un site administrable : cela signifie que vous gérez vous-même les mises à jour et créations de nouveaux contenus.
• Un Facebook like box : pour diriger vos visiteurs vers votre page Facebook (si vous en avez un évidemment !)
• L’interface de votre site web avec votre CRM : si vous faites du e-commerce, c’est préférable…
• Un système de paiement en ligne sécurisé, etc.

3. Qu’est-ce que je garde ?

Cette question ne se pose que lorsque vous avez déjà un site internet que vous souhaitez refondre. En effet, peut-être que tout n’est pas à jeter ! Le mieux est de donc de passer en revue votre site actuel et de faire le tri : contenu, illustrations, charte graphique, fonctionnalités, etc.
Il peut être judicieux de ne pas faire un « extreme make over » de votre site au risque que vos visiteurs habitués ou récurrents ne se sentent totalement perdus. Parfois, un simple « lifting » est plus judicieux.

4. Quel style de site est-ce que je veux ?

Là, on commence à toucher à la partie graphique. À moins de laisser complètement carte blanche à votre prestataire web, identifiez et faites une sélection des sites web, graphismes, ambiances et ergonomies que vous aimez. Cela servira de base de travail au graphiste qui, de toute façon, vous fera des propositions personnalisées pour votre propre site web.
Le mieux est de faire une liste des sites internet de concurrents que vous trouvez intéressants, mais également une liste de sites en dehors de votre secteur d’activité.

5. Quel budget dois-je allouer pour la création / refonte de mon site web ?

C’est une question cruciale. Réfléchissez bien à cela en prenant en considération :
Les objectifs que vous vous êtes fixés : notamment s’il y a un objectif de chiffres d’affaires…
• L’étendue de vos besoins techniques et graphiques
• Le degré de qualité et d’expertise que vous souhaitez avoir de la part de votre prestataire : tout a un prix et une agence experte en sites e-commerce ne coûtera pas la même chose qu’un freelance qui développe des sites web, en plus d’autres activités.
Voyez votre site internet comme un investissement. Sachez d’ailleurs que comptablement, un site internet peut être classé comme immobilisation !

 Bref, faites votre liste de courses !

 

Pour toutes questions, n’hésitez pas a contacter notre agence !

 

Bonne Lecture 🙂